ALTER EGO
à Monceaux-le-Comte

jusqu'en 2011

l’Association atelier ALTER EGO

 Retour à la page d'accueil

Créée en 2005 et basée

Ancien Presbytère,rue Edouard-Grosjean 58190 Monceaux-le-Comte, France
+33 (0)6 83 71 99 10
est une association Loi
1901 qui a pour but l’échange et le partage artistique et culturel.

 Diverses manifestations ponctuelles et 3 festivals d’été y ont été réalisés :

 2006 : L'Art en chantier
des animations de rues, des expositions, des concerts, et un Labyrinthe d'art brut

 2007 : L'Art enchanté
des animations de rues, des expositions, du théâtre, des soirées musicales ou de lecture,
de la danse, des ballades,des stages pour enfants et adultes
de dessin ou de graff, des repas, des échanges de lieux...
et un Labyrinthe d'art enchanté

 
2008 : L'Art mateur

animations de rues, des expositions, des soirées musicales ou de lectures…

et Le Grelot itinérant dont le film, réalisé en cours de tournée, a été présenté au public sur grand écran.

2009 & 2010 : des expositions et des soirées « soupe-lecture » uniquement car il était temps
de prendre celui de la réflexion.

Les anciennes pages du site (2005-2010)

qui ?
que ?
quoi ?
donc ?
où ?
REGARD ET pistes de reflexion
 

Alter Ego à Monceaux-le-Comte1       L’activité

L’art en chantier : une réussite qui a permis de nous faire connaître, localement mais aussi globalement grâce à l’afflux du public pour visiter le labyrinthe d’art brut et les diverses expositions. Les concerts n’ont pas eu suffisamment de public mais les ateliers pour enfants, inaugurés en 2004 et activité permanente depuis, chaque mercredi de l’année, ont été très prisés.

L’art enchanté : un joli succès grâce au partenariat avec d’autres lieux (associatifs ou pays). Le planning a sans doute été un peu trop chargé, tant pour les intervenants et bénévoles permanents que pour le public.

Les enfants, comme toujours, ont été partie prenante avec grand bonheur.

La boutique de Noël, autour des créateurs adhérents de l’association a eu un franc succès.

 

L’art mateur : sans conteste le plus enthousiasmant de tous nos festivals. Nous nous sommes beaucoup amusés en allant à la rencontre du public et le leur avons rendu avec le film de la tournée. Les rencontres, du Grelot Itinérant, devant nous permettre de nous faire connaître d’un public local qui ne se déplace pas, n’ont porté que peu de fruits en retour vers les expositions ou soirées.

La boutique de Noël, ouverte plus tôt dans l’année sur demandes des visiteurs a vu croître le nombre d’exposants ainsi que le public.

 

2009/2010

L’énergie et la participation fluctuantes (déménagement ou défection) des bénévoles, entre autres, n’a pas permis d’entreprendre de festivals. Pour cette même raison, les expositions se sont succédé a un rythme plus lent. Une nette baisse de la fréquentation a été notée, peut-être en raison de l’absence de festival.

Des essais de boutique « permanente » dite « broc & brol » basée sur un mélange de récupération et d’objets d’art et d’artisanat n’ont pas vraiment abouti, faute de permanence. En revanche, la boutique de Noël restée sur le mode du « mélange boutique/brocante » n’a pas eu qu’un succès d’estime grâce aux fidèles.

2      Les intervenants

Au fil des années se sont succédés :

Les peintres, sculpteurs, modeleurs, potiers, photographes, collagistes, calligraphes : Eddie Bonel, Yves-Eric Brandilly, Frédéric Charvot, Ani Danancher, Oona Duncan-Smyth, Arnaud Franc, Sanou Francis, Mathieu Fribault, Alain Fraval,  Carole Fromenty-Vuagnat, Simone Gailleux, Derkjan Gerritsen, Alexandre Godart, Astridt In’t Veld, Jö/ELLE, Joseph Kurhajec, Matthieu Louvrier, François Mascarello, Abdou Karim Ouedraogo, Olivia Paroldi, Caroline Pessin, Béatrice Piron, Claude Place, Allan Ryan, Sylvestre Rivière, Olivier Séchaud, Grégoire-Brice Thorin, Titus Titos.

Les Musiciens : Nicolas Barral, Les Boatles, Boubakar, Le Crot du loup,Dany des rues, Nicolas Dorléans, Claire Herique, Allan Ryan, Véronique Roire,  Raphael Youssoufian

Les compagnies :

théâtre : Etcaetera, Prémery ; Le petit théâtre de poche, Dijon ;

la Compagnie OPUS (Phabricants d’Univers Singuliers) avec Luis Maestro & Jacques Bourdeaux, Nevers

Danse : Alfred Alerte (Authiou)

Graffeurs : Nico

Animateurs/Animatrices d’ateliers

pour enfants : Lucie Anceau, Alfred Alerte, Eddie Bonel, A.Bricot, Oona Ducan-Smyth, Derkjan Gerritsen, Jö/ELLE, Honorine Van-Citters

pour adultes : Arnand Franc, Jö/ELLE

Lectures§Contes : Lucie Anceau, Jö/ELLE, Aurélie Mignot, Allan Ryan

Conférence : Monique Brandily (spécialiste de musicologie africaine)

Réalisation et tournage de film : Susanna van Citters

Chef cuisto : Nadine Chanoit, dite Dame Nadine

Des liens ont été conservés avec tous, certains sont même devenus membres actifs de l’association.


3       Les partenaires

La Région, le Département, la Communauté de Commune de la Fleur du Nivernais nous ont aidé financièrement ponctuellement pour les festivals.

D’autres nous ont apporté aide, salle ou matériels tels : Le Restaurant du Poteau, La Mairie de Monceaux-le-Comte (prêt de la salle des fêtes et de l’église), Valérie Bernaudat (imprimerie CBI Luzy), OTSI Corbigny (relais de nos informations et pourvoyeur de documentation régionale pour créer du lien), Flotteurs FM (diffusion de l’information et interview diffusée avant et pendant l’Art en chantier), Kevin Bricot pour la sonorisation des concerts), Véronique Barbier (cinémathèque de Paris, diffusion de l’information).

Tout au long de ces années, nous avons mis un point d’honneur à informer notre public de tous les festivals, expositions ou manifestations culturelles proposées à l’entour, même lorsque les dates coïncidaient avec les nôtres. Par contre, nous n’avons eu que très peu de retour de la part des autres festivals ou organisateurs de manifestations.

 4       Le public

Une quarantaine d’adhérents en constituent la base. Le tourisme, grâce au canal et à la proximité du Morvan, attire une très large part de ceux qui visitent les expositions, les résidences secondaires apportent de façon saisonnière une part des fidèles aux autres types de manifestations. Il nous manque une signalétique évidente et si les journaux relaient systématiquement nos manifestations c’est bien souvent après coup.

Faute de moyens, Internet constitue l’essentiel de notre communication, (impossibilité de multiplier les mailings,  publicités papiers ou annonces radio).
 

Alter Ego à Monceaux-le-Comte5       Les finances

Dans l’ensemble, les finances sont inexistantes car chaque année nous repartons à zéro. De plus, les frais fixes (hébergement et électricité) sont toujours supportés par la présidente à titre personnel.

Nous n’avons pas eu d’aide ces deux dernières années faute d’avoir présenté de projet et l’appel à cotisation des adhérents n’a pas été suivi (défection de la trésorière). La quasi gratuité de nos manifestations et l’absence de dons spontanés n’ont bien sûr pas aidé à équilibrer les budgets.

 

6       L’ambition

Ne pas baisser les bras ! Même si nous réalisons qu’il nous faut abandonner le principe de gratuité dans beaucoup de domaines, nous désirons toujours fonctionner sur les deux mêmes principes de base l’échange et le partage que nous illustrons avec les phrases suivantes :

Ce n’est pas parce que c’est difficile que nous n’osons pas mais parce que nous n’osons pas que c’est difficile. (Sénèque)

Et

Ce n’est pas la crainte de la folie qui nous forcera à laisser en berne le drapeau de l’imagination. (André Breton)

 

La constante de tout ce qui a été entrepris jusqu’à maintenant a toujours été l’imaginaire et les représentations des univers personnels. Il nous a donc semblé que la cohérence de la programmation et de nos efforts pouvait nous mener vers un projet plus ambitieux que nous sommes heureux de vous présenter :

noTre Projet 2011

 

 Nom : MUSEE DES MONDES IMAGINAIRES

 

Durée : semi permanente

Début d’activité : 2e semestre 2011

Lieu : Sauvigny, commune de Marigny sur Yonne

Sa présidente, Jö/ELLE, se propose d’associer son lieu de vie à celui de l’association. Trouvé en fonction de ce critère, ce lieu est une ancienne ferme qui possède de grands bâtiments dans lesquels l’association peut enfin envisager des projets permanents plus conséquents, tant au niveau de la dimension spatiale que de l’accueil de multiples intervenants. Une grange indépendante (environ 200 m2) et un vaste terrain clos peuvent être alloués à l’hébergement du projet proprement dit ; l’accueil/hébergement des artistes peut être envisagé. M. Hasse, son propriétaire, est tout à fait d’accord pour nous accorder toutes autorisations nécessaires.

Voir le programme

Retour à la page d'accueil